Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
MICHEL DE BRUXELLES

MICHEL DE BRUXELLES

Prenez du rire, des larmes, un soupçon de réflexion, des coups de coeur ou de colère, de l'étonnement, de l'abattement, du social, des infos marrantes, insolites, scientifiques, people, sérieuses. Mélangez le tout et découvrez mon blog qui se veut tout public.

Publié le par

Un ouvrier est décédé sur un chantier alors qu'il aurait pu être sauvé. Il a été laissé pour mort alors qu'il respirait encore.

Antonio est un ouvrier portugais non déclaré âgé de 49 ans. Il travaillait sur un chantier dans la proche banlieue de Bruxelles lorsqu'il a fait un malaise cardiaque. Par crainte de représailles, l'entrepreneur et le sous-traitant ont abandonné son corps dans un lieu peu fréquenté. L'autopsie a révélé qu'il était encore vivant lorsqu'il a été abandonné. Le patron de l'ouvrier a tenté de masquer l'accident. Aidé d'une autre personne, il a installé la victime à l'arrière de sa voiture. Après avoir roulé pendant un certain temps, ils ont décidé de déposer le corps dans un petit parc à 3 km du lieu de l'accident. L'entrepreneur a finalement été reconnu et incarcéré. Il risque une peine de prison de 3 mois à 3 ans et une amende de 36.000 euros.
L'entrepreneur est poursuivi pour non-assistance à personne en danger, homicide involontaire et recel de cadavre. De plus, il a essayé d'acheter le silence de Lourdes, la veuve de l'ouvrier portugais.

Pour qu'elle ne dise pas un mot à la police, il lui a offert 10.000 euros.

Lourdes, la veuve d'Antonio, souhaite au contraire que cette affaire soit connue par un maximum de personnes afin d'éviter à d'autres son terrible drame.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog