Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
MICHEL DE BRUXELLES

MICHEL DE BRUXELLES

Prenez du rire, des larmes, un soupçon de réflexion, des coups de coeur ou de colère, de l'étonnement, de l'abattement, du social, des infos marrantes, insolites, scientifiques, people, sérieuses. Mélangez le tout et découvrez mon blog qui se veut tout public.

Publié le par Michel de Bruxelles

 

       eauderobinet.jpg

Depuis quelques temps, on peut voir fleurir sur certaines tables de restaurant, des bouteilles d'eau à la marque des restaurants, dites "eau maison" qui sont, pour la plupart, de l'eau qui jaillit, non pas d'une source, mais du circuit de distribution local. Ces flacons, tous plus jolis les uns que les autres, sont en réalité remplis d'eau de robinet "filtrée". Ainsi, certaines de ces eaux "maison" sont facturées entre 4 et 6 euros. Ca fait mal à l'addition, et en période de crise, alors que la clientèle se fait de plus en plus tiède, ça sent un peu la moquerie ou le hold-up.

Un restaurant possède, cependant, une source dont l'eau n'est pas chlorée. l'Auberge du Sabotier près de Saint-Hubert est pratiquement la seule a ne pas se moquer de sa clientèle.

Quand je pense qu'en France, le flacon d'eau courante est gratuit !!!

Ce billet est inspiré par un article paru dans le journal "Le Soir" de ce samedi 24 novembre "C'est à boire : Que d'eau, que d'eau". Je vous invite à découvrir cet article qui déborde... sur l'eau de distribution et ses qualités gustatives.   

Commenter cet article

les cafards 24/11/2012 22:11


on a soif mais si on pouvait nous servir une bonne bière ...

michel de Bruxelles 24/11/2012 21:14


Bonne soirée à toi et bonne soupe. Et puis... rendez-vous à la friterie du coin. c'est moins cher, moins beau mais c'est bon quand même.


 

Éric G. Delfosse 24/11/2012 21:01


Ha, oui, j'oubliais... Et ceux qui auront lu mon article dont je parlais ci-dessous l'auront compris...


Bon nombre de bouteilles d'eau dans les commerces sont déjà de l'eau du robinet, pas nécessairement filtrée !


Un peu moins courant en Belgique ou en France, mais dans d'autres pays, c'est très courant !


Allez, je file souper... De la soupe faite avec de bons légumes. Et avec de l'eau de mon robinet à deux euros ... la tonne !

Éric G. Delfosse 24/11/2012 20:57


Bin, oui, mais d'un autre côté, on pourrait aussi se poser des questions sur le prix de n'importe quoi dans ces restaurants-là...


Le prix d'une assiette d'un "bête américain frites", par exemple : pourquoi le mettre à 30 euros, alors qu'il est à quinze à la friterie où je vais parfois en manger à Bioul ?


Comme sur la jolie bouteille d'eau où il n'est pas écrit qu'il s'agit d'eau du robinet filtrée, il n'est pas non plus écrit sur la jolie assiette que c'est du "bête boeuf", ni sur les jolis
petits pots avec l'oignon, les câpres, ..., qu'il s'agit d'un bête oignon haché et des bêtes câpres achetés chez Colruyt...


 


Il faut savoir ce que l'on veut, finalement.


Ou bien l'on va manger dans un resto étoilé (ou toqué, ou, en tout cas, "luxueux" et plus cher que le "bête resto du coin"), et alors, on ne se pose pas de question sur le bien fondé du prix
double ou triple de certains produits par rapport à ailleurs.


Ou alors, on fait comme moi, et l'on va manger dans un resto dont les prix sont "raisonnables", et où l'on mange probablement tout aussi bien que dans le resto où il y a un pingouin au
garde-à-vous derrière ma chaise pour me resservir une cuillère à soupe de vin chaque fois que j'en ai bu une gorgée...


Perso, il ne me viendrait pas à l'idée de rouscailler parce que je me serais fourvoyé dans un établissement où l'eau est en moyenne à cinq euros le litre : c'est le prix normal pour toutes les
eaux dans tous les restaurants (et encore, il y en a où la bouteille d'un litre est à douze euros).


Que ce journaliste du Soir vienne pinailler sur le fait qu'une eau filtrée et mise en bouteille par le restaurateur soit au même prix qu'une autre eau pas nécessairement filtrée et mise en
bouteille par une société quelconque, je trouve ça plutôt mesquin.


S'il veut pinailler sur des choses un peu plus importantes, qu'il aille donc pinailler sur le fait qu'une société comme GSK a "oublié" de payer des centaines de millions d'euros d'impôts, ces
quatre dernières années, en Belgique, parce qu'ils se sont arrangés avec des politiciens pour faire voter - discrètement - une loi les autorisant à défalquer des milliards de leur feuille
d'impôt.


Ça, ça en fait, des bouteilles d'eau affichées de quatre à six euros !


Avec comme différence que si une société comme GSK ne paie pas cent ou deux cents millions d'impôts chaque année, ces millions, c'est à nous tous à les payer à leur place pour boucher les trous
du budget ! Alors que boire une bouteille d'eau dans un resto de luxe, ça ne concerne jamais que ceux qui ont les moyens d'y aller...


Belle soirée (et à vot' bonne santé !)...

michel de Bruxelles 24/11/2012 15:26


Je ne conteste pas le goût différent de ces eaux à "osmose" mais, tout comme le journaliste du Soir, je me pose des questions sur le contenu de ces luxueux flacons/bouteilles estampillés au
nom du restaurant, très souvent prestigieux, et qui n'est en réalité, quelque soit le moyen chimique ou naturel employé, que de l'eau de robinet à l'aspect gustatif différent.
L'honnêteté serait de signaler au client l'origine réelle de cette eau. Ceci dit, si l'eau osmosée est si chère, alors rien de tel qu'un bon Perrier ou autre eau prestigieuse... de
source. Je me dois également de rappeler que les limonades servies dans les fast-food sont également à base d'eau de robinet mais là, ce ne sont pas des restaurants étoilés.  

Articles récents

Hébergé par Overblog