Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
MICHEL DE BRUXELLES

MICHEL DE BRUXELLES

Prenez du rire, des larmes, un soupçon de réflexion, des coups de coeur ou de colère, de l'étonnement, de l'abattement, du social, des infos marrantes, insolites, scientifiques, people, sérieuses. Mélangez le tout et découvrez mon blog qui se veut tout public.

Publié le par

 

 

tropvieux-copie-1.jpgParmi les candidats à l'emploi rencontrés à la 18ème édition de la Bourse de l'emploi, Joëlle, 52 ans. Son histoire n'est pas particulièrement singulière car une myriade de personnes se reconnaitront dans celle-ci. Le véritable problème, c'est qu'on n'en parle pas assez.

La discrimination selon l'âge, comme toute discrimination à l'embauche ne devrait pas exister.

"Je travaillais comme vendeuse dans un magasin de puériculture. La société française a fermé tous ses magasins en Belgique, il y a environ un an. Depuis, je suis à la recherche d'un emploi similaire. Souvent, j'essuye des refus...liés à mon âge. C'est difficile de s'entendre dire qu'on est trop vieux. Est-ce-qu'on est trop vieux quand on a atteint la cinquantaine ?".
"J'ai postulé pour un job dans un magasin de chaussures. Le propriétaire n'était pas très enthousiaste. Je pensais au départ que c'était parce que je ne suis pas tout à fait bilingue. Apparemment, ce n'était pas ça qui le dérangeait. Il m'a alors demandé mon âge. je le lui ai donné et tout de suite il a rétorqué que j'étais trop âgée". Une réponse indélicate et particulièrement difficile à digérer.

Autre histoire, autre malaise. Cindy, 35 ans, est en préavis non presté. ''J'espère avoir des réponses positives à la Bourse de l'emploi. Je ne possède pas de diplôme, mais j'ai une expérience dans l'administration et la réception, acquise dans une maison pour personnes âgées. A cause d'une restriction de personnel, je dois chercher un nouvel emploi. J'accepte tout sauf dans le nettoyage car j'ai de gros problèmes de dos. Je recherche intensément un nouveau boulot car je ne veux pas me retrouver au chômage d'autant que j'ai deux enfants âgés de 6 et 7 ans."

Motivée, Cindy l'est. Mais cette détermination est fragile et peut se briser à tout moment. Le plus difficile pour cette mère de famille, c'est l'attente d'une réponse...qui, trop souvent, ne vient jamais. "Je trouve que c'est la moindre des choses d'assurer le suivi de la candidature et d'annoncer si celle-ci est acceptée ou pas. C'est insoutenable de rester dans l'attente. On ne peut pas laisser les gens ainsi dans l'incertitude. On a besoin d'une réponse afin de ne pas espérer pour rien !"
                                                                               article de Thibaut Van DER NOOT
                                                                  
journal Vlan Bruxelles
                                                       
  

Commenter cet article

Cyril LAZARO 29/03/2012 20:16


Excellent article sur une réalité très dure à avaler. Je l'ai repris.


Amitiés


Cyril LAZARO

Articles récents

Hébergé par Overblog