Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
MICHEL DE BRUXELLES

MICHEL DE BRUXELLES

Prenez du rire, des larmes, un soupçon de réflexion, des coups de coeur ou de colère, de l'étonnement, de l'abattement, du social, des infos marrantes, insolites, scientifiques, people, sérieuses. Mélangez le tout et découvrez mon blog qui se veut tout public.

Publié le par ouvrier en colère

 

 

salairesSelon la FEB (Fédération des employeurs de Belgique), la hausse des salaires en Belgique est trop rapide au regard de ce qui se passe dans les pays voisins. Ce n'est pourtant pas le cas. Pour 2011-2012, l'écart avec les pays voisins n'est que de 0,3%. Et encore : cette différence s'explique surtout du fait de la politique allemande qui pratique une très forte modération salariale avec un accroissement de la pauvreté chez les travailleurs, ce qui n'est pas un modèle à suivre. 
Ce que la FEB oublie de signaler, c'est que les salariés ont des emplois de plus en plus précarisés et qu'une nouvelle génération de salarié fait surface. Celle des salariés pauvres. Pour explication, leur salaire n'arrive pas à couvrir les dépenses journalières et de base.
De plus, la FEB oublie de signaler que le prix de l'électricité a augmenté cette année de 40% et le prix de l'eau de 38%.
La FEB oublie de signaler que le prix du diesel a augmenté de plus de 21% cette année et a doublé en 10 ans. 
Mais bon, il faut croire que les employeurs, en tout cas ceux de la FEB, ne vont pas souvent faire leurs courses dans les magasins ou là, le prix des aliments a subi une augmentation largement supérieure à 0,3%.

Pour enfoncer un peu plus le clou, je tiens à signaler à la FEB que sur un salaire moyen de 1500 euros, la différence avec nos amis les plus proches est de 4,5 euros !!!! 
                                                                "ouvrier en colère"

Commenter cet article

nini37 10/11/2011 21:54



Eh bien chez nous aussi, les salaires sont restés stables depuis plusieurs années sans augmentation réelle. Notre pouvoir d'achat est compromis..... toujours sur les petits qu'on attaque
: les taxes, les taxes, et les hauts placés alors ? nos députés, nos sénateurs, les préfets,  on ne peut pas y toucher eux ? Qu'ils fassent preuve d'un bon civisme. Amicalement.



oscar 10/11/2011 21:30



Je pense que par solidarité, il faudra créer un fond pour les patrons nécessiteux. Mais rassurez-vous, la vie se charge de mettre mes pendules à l'heure. Eux aussi ils mourront riches... les
pauvres.



Articles récents

Hébergé par Overblog